C’est le début d’année, et parce que vous vendez ou recherchez un bien, c’est peut-être pour vous le moment de prendre la bonne résolution de faire appel à un agent immobilier.

Il s’occupera à votre place des démarches administratives, organisera les visites de votre bien actuel et répondra en votre nom aux interrogations des acquéreurs potentiels dont il pourra également vérifier la solvabilité. Il sélectionnera les offres faites par les acquéreurs intéressés et conseillera régulièrement ses clients. En faisant appel à un agent immobilier, l’acquéreur ou le vendeur peut aussi compter sur un professionnel de confiance.  En effet, l’activité d’agent immobilier est encadrée par la loi et offre des garanties aux consommateurs. Un agent immobilier doit souscrire une assurance couvrant sa responsabilité civile professionnelle selon les dispositions de la loi Hoguet du 2 janvier 1970. Le professionnel de l’immobilier doit également souscrire une garantie financière auprès d’un établissement spécifique s’il détient des fonds, effets ou valeurs pour ses clients (indemnité d’immobilisation, loyers…). Elle ne peut être inférieure à 30 000 € pendant les deux premiers exercices puis 110 000 €. Ainsi lors d’un dépôt de garantie versé à un agent immobilier, l’agent doit placer ces fonds dans un compte spécifique. Enfin, l’agent immobilier doit suivre une formation continue d’une durée minimale de 14 heures par an (ou 42 heures au cours de trois années consécutives d’exercice) portant sur toutes les questions juridiques, économiques, commerciales ou déontologique ainsi que sur les techniques concernant la construction, l’urbanisme ou encore sur la transition énergétique. Allez, pour cette nouvelle année, c’est décidé : vous confiez votre achat ou votre vente à un agent immobilier ! 

source : Socaf Flashimmo